Catégorie : <span>Réflexologie</span>

La réflexologie et les huiles essentielles

LES HUILES ESSENTIELLES et leur usage en réflexologie plantaire et palmaire

L’utilisation des huiles essentielles en synergie et couplées avec une huile végétale, sont complémentaires à une pathologie durant la séance.  Cependant, elles ne sont pas obligatoires.

Le dosage doit être adapté car elles peuvent être toxiques, allergènes, photosensibles. Certaines huiles essentielles ne sont pas conseillées, il  faut les éviter et se conformer à l’avis d’un professionnel.

De plus, elles doivent en aucun cas être utilisées lors de la grossesse ou sur un enfant de moins de 6 ans. Seul un médecin aromathérapeute peut les conseiller.

Ghyslaine Norbert

La réflexologie et les contre-indications

La réflexologie apporte une aide complémentaire, dans le cadre de certaines pathologies.

Cependant, elle est impérativement contre-indiquée si, le client souffre de phlébite, d’entorse, d’ecchymose, de troubles cardiaques et durant les trois premiers mois de grossesse.

En cas de maladies évolutives, comme le cancer, et excepté avec un encadrement médical, elle peut être utilisée, si votre médecin ou le centre d’oncologie la conseille. La vigilance est de mise car il faut s’assurer qu’aucune contre-indication n’empêche une prise en charge réflexologique.

Ghyslaine Norbert

La réflexologie, une alternative naturelle

La réflexologie se soucie de vos maux et agit comme un calmant. Elle aide notre corps à se régénérer lorsqu’il est fatigué.

Elle lui transmet l’impulsion qui lui manque, améliore le sommeil, calme les douleurs et parfois même nous  permet de passer un cap difficile et est l’alliée de notre corps, de notre esprit pour nous sentir mieux.

Faire appel de temps en temps à une pratique alternative, prévient la maladie ou en complément d’un suivi médical apporte un grand bénéfice.

La réflexologie est une technique douce, naturelle, efficace et adaptée à la majorité des cas. Prenons soin de nous.

Ghyslaine Norbert

L’auriculothérapie, réflexologie de l’oreille

 L’auriculothérapie s’intéresse aux points réflexes situés sur le pavillon de l’oreille.

La stimulation de ces points (pose d’une aiguille, d’une agrafe ou l’utilisation d’un détecteur électrique ou des doigts), régule les mécanismes du corps et attenue les douleurs. L’auriculothérapie a sa représentation des organes sur les oreilles.

Le Docteur Nogier, médecin acupuncteur lyonnais a développé cette technique dans les années 50 suite à la découverte sur ses patients d’un point de cautérisation sur l’oreille. La cautérisation a été effectuée par une guérisseuse : Madame Barrin, pour soigner leur sciatique.

Paul Nogier a effectué des recherches et mis au point une cartographie de l’oreille avec les points en relation avec la pathologie. Il obtint des résultats probants.

L’auriculothérapie est reconnue par l’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé) mais pas par l’Ordre des Médecins.

La formation en auriculothérapie est dispensée aux médecins, vétérinaires, sages femmes et sanctionnée par un diplôme. Sa pratique est tolérée par des non-médecins. L’auriculothérapie ne remplace en aucun cas le diagnostic médical.

Ghyslaine Norbert